Comment motoriser un volet roulant ?

Vous disposez d’un volet roulant manuel mais vous voulez gagner en confort en passant à l’électrique ? Il est tout à fait possible d’adapter une motorisation sur votre volet roulant manuel grâce à un système filaire ou à une commande radio. Pour plus de commodité, il existe des kits de motorisation, faciles à poser, qui sont adaptables à tous types de volets roulants.

Découvrez dans ce guide les étapes indispensables pour motoriser un volet roulant !  

Table des matières

fabrication d'un volet

Le matériel nécessaire pour la motorisation d’un volet roulant : 

Pour motoriser un volet roulant, il faut, tout d’abord, se munir du matériel nécessaire :  tournevis, maillet, feutre, perceuse et scie à métaux et bien évidemment un kit de motorisation. Ce dernier comprend : 

  • Un tube télescopique motorisé en trois parties;
  • Une télécommande trois boutons programmée ;
  • Deux jeux de trois attaches de liaison du volet au tube; 
  • Un support de fixation du moteur au coffre; 
  • Un support de fixation du tube au coffre; 
  • Un kit de visserie ;
  • Un guide d’installation ;
  • Un bon de garantie ;
  • Un câble d’alimentation électrique. 

Kit de motorisation du volet roulant : filaire ou à commande radio ?

Les kits de motorisation sont proposés en deux versions : commande filaire ( avec interrupteur/ bouton poussoir) ou liaison radio. Il est toujours préférable de choisir la deuxième commande. En effet, en optant pour celle-ci, vous pouvez piloter à distance tous les volets roulants de votre maison. Il vous sera également possible de gérer leur ouverture et leur fermeture à des plages horaires précises. 

Par ailleurs, la version sans fil vous permet de choisir librement l’emplacement de la commande. De surcroît, elle simplifie les raccordements électriques puisque seul le volet est à brancher ( elle ne nécessite pas de câblage entre le moteur et la commande comme en cas d’une motorisation filaire). 

Ainsi, bien qu’elle soit plus chère, la motorisation radio demeure le meilleur choix pour motoriser un volet roulant manuel. 


Motorisation d’un volet roulant : comment y procéder ?  

Précautions : 

Avant de procéder à la motorisation du volet roulant, il faut respecter quelques mesures de précautions. Ainsi, Il faut veiller à ce que l’alimentation, établie à partir du tableau de répartition, soit indépendante et protégée par un dispositif différentiel à haute sensibilité (30 mA).

Les étapes nécessaires pour motoriser un volet roulant : 

Pour motoriser un volet roulant à manivelle ou à sangle, il faut suivre minutieusement quelques étapes : 

Étape 1 : Démontez le coffre du volet roulant. 

Dégagez la façade intérieure du coffre de volet roulant. Si vous observez des débris accumulés sur le coffre, nettoyez-le à l’aspirateur.

Étape 2 : Déroulez le volet. 

Dérouler le volet pour accéder à la fois aux pattes d’attache de la lame finale et aux vis de blocage.

Étape 3 : Démontez l’ancien système de manivelle. 

Pour enlever la manivelle, il suffit de dévisser l’étrier qui la relie au coffre. 

Etape 4 : Démontez les pattes d’attache : 

Dégagez les pattes d’attache de la première lame sur le tube d’enroulement. 

Etape 5 : Déboîtez  le tube d’enroulement

Sortez le tube d’enroulement selon le type d’ancrage de votre volet roulant. 

Étape 6 : Installez le moteur tubulaire : 

Posez le moteur tubulaire sur l’axe existant. Vous pouvez également installer un nouveau tube d’enroulement équipé d’un moteur.

Étape 7 : Raccordez le fil électrique : 

Le raccordement électrique du moteur doit être effectué par un électricien professionnel. 

Étape 8 :  Réglez les fins de courses : 

Une fois le raccordement effectué, il faut régler les fins de courses de votre volet roulant, selon le type de ce dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boutique